Livraison GRATUITE en EUROPE à partir de €60.00 d'achat

Connaissez-vous l'histoire de la MONTRE SQUELETTE ?

Publié par Emmanuel Rivier le

Connaissez-vous l'histoire de la MONTRE SQUELETTE ?

LA MONTRE SQUELETTE

Le mot "horloge" vient de "hôrologion" (qui dit l'heure) a, en France, été décliné en "montre" pour désigner "l'horloge que l'on porte au poignet".

Une explication simple :

L'apparition du mot "montre" remonte au XVIe siècle (il servait alors à distinguer le cadran de la "montre" de celui du cadran solaire). Le mot "montre" reprend le rôle essentiel de l'objet ainsi nommé, à savoir informer et montrer les fractionnements du temps générés par le mécanisme de l'objet. Dit autrement, une montre "sert à montrer le temps qui passe".

La technique du squelettage consiste, depuis le XVIIIe siècle, à ajourer au maximum le mécanisme d'une montre afin de mettre en valeur l'architecture du calibre.

Une montre squelette est une montre mécanique ou à quartz, où l'intérieur du boîtier et ses parties mobiles sont visibles sur la face avant ou arrière de la montre.

Le terme squelette vient du fait qu'on voit l'intérieur, l'équivalent du squelette si on fait une comparaison avec l'homme. Cela présente un aspect minimaliste du mouvement permettant le fonctionnement de la montre.

Globalement, rendre une montre squelette, consiste à retirer de son calibre, toutes les parties métalliques n’ayant ni portée, ni fonction mécanique.

Les montres dites squelettes possèdent un cadran ajouré permettant de voir fonctionner la montre. Le plus souvent peu de pièces ont un mouvement discernable par l’œil humain, mais le spectacle offert par les rouages enchevêtrés est fascinant, d’autant plus si la montre est dotée d’un tourbillon. Cette complication horlogère coûteuse peut mettre en mouvement jusqu’à plus d’une centaine de pièces qui font alors une rotation complète en une durée souvent égale à une minute, rendant captivant le spectacle du temps qui passe.

Une technique exceptionnelle

Apanage des grandes maisons horlogères, le squelettage dévoile le fonctionnement du mouvement mécanique d'une montre. Les composants sont ainsi taillés, ajourés, polis et épurés. C'est le cas des platines, des ponts et des coqs. L'objectif est d'offrir au futur propriétaire la possibilité de voir l'architecture interne du garde-temps.

L'apport artistique

Le squelettage obéit également au souci d'ajouter une dimension esthétique à la montre. Le mouvement ainsi travaillé est placé entre deux glaces saphir pour jouer sur la transparence. Certaines maisons horlogères choisissent de se concentrer sur la fabrication de modèles extra-plats. D'autres y apportent une luxueuse touche de lumière : les mécanismes mis à jour peuvent être sertis de pierres précieuses. Des tourbillons sont souvent ajoutés aux montres squelettes afin d'augmenter leur impact visuel.

Dans le merveilleux monde de l’horlogerie, la montre squelette tient une place et délivre une histoire, dont aucun spécialiste ne peut explorer tous les fondements. Longtemps, cette spécialité qui permettait de mettre en avant, à la fois des compétences techniques et une maîtrise artistique, est restée cantonnée aux marques de luxe.

Swatch qui tient une place à part avec une catégorie à la fois populaire et malgré tout révolutionnaire, propose des montres squelettes peut-être un peu déroutantes pour l’amateur d’horlogerie traditionnelle, mais la qualité de fabrication n’est nullement mise en cause et trouve son public.

Minimalistes ou baroques, ces pièces sans cadran révèlent l'âme d'un mouvement que les marques ne veulent plus cacher.

Découvrez vous aussi notre collection de montres squelettes : cliquez maintenant ici


Partager ce message



Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.